En ce moment à Lîle

L'association

Lîle est un lieu d'experimentations... protéiforme.
Lîle est un café culturel associatif autoconstruit et en permanente autoconstruction.


L'association Lîle a pour objet de promouvoir toute forme d'expression non polluante : artistique, culturelle et écologique... et de développer un lieu d'expérimentation, de résidence, de convivialité et d'échanges. Conçu comme une œuvre d'art néo industriel, les batiments gérés par l'association, sont essentiellement construit à base de récup... et illustrent des principes d'habitat bioclimatique...

Située sur les berges du Canal du Midi, à 28 km de Toulouse, et 30 km de Castelnaudary, en pays Lauraguais, Lîle vous ouvre ses portes tous les premiers we du mois et aussi de manière aléatoire, quand on est là...


Dans un esprit collaboratif ce lieu est ouvert à d'autres associations, initiatives, expérimentations, artistes...

Mais c'est avant tout un café, alors venez vous poser !!!

Pôle développement durable et éco-construction

Le projet consiste à illustrer concrètement sur tout le bâtiment de Lîle des solutions écologiques, simples, naturelles et bioclimatiques et toutes alternatives aux solutions polluantes.

 

Toilettes sèches, assainissement filtre planté, chauffage au bois, isolation en ouate de cellulose soufflée, serre solaire passive, isolation nord par l’extérieur en botte de paille, mur trombe, puits canadien, plancher solaire direct, murs chauffants, récupération d’eau de pluie, capteur solaire, éolienne, murs en terre paille, utilisation de matériaux locaux (terre, paille, râble de tournesol, ...) : certaines de ces solutions sont d'ores et déjà réalisées. En permanente évolution, Lîle vous propose des stages, des expérimentations, ... de mises en œuvre concrètes de solutions d'autoconstruction.

L'idée est de proposer un lieu culturel le moins énergie-dépendant possible. Lîle, en développant des partenariats avec des associations, des artistes, des industriels, des designers de la région désire mettre en œuvre sur le bâtiment ces solutions alternatives, non polluantes, écologiques, essentiellement à base de récupération, en y ajoutant un caractère original, et artistique.

Pôle socio-culturel :



Des concerts, résidences, des débats des prix bas et même des d'ébats, du théâtre, des échanges, UN CHAPEAU, des bals, du cirque, des expérimentations, jamais deux fois pareil, du chant, et des clins d'œil à Duchamp, du piano, des DJ, des VJ, du slam, des résidences, des répétitions, participatif, des cours de cuisine, des magazines, des projections, des informations aussi mais surtout du bouche à oreille... des expos, de la musique, de la peinture, de la sculpture, parfois.


De quoi offrir un lieu accessible aux habitants des villages alentour et d’acceuillir au grand air les Toulousains.


Inventer d'autres types de relations entre artistes, public et lieu associatif autogéré.